Château Saint-Marc

Château Saint-Marc est composé de 3 cépages: 70% Sémillon, 25% de Sauvignon et 5% Muscadelle. Le Sémillon donne la puissance et la rondeur du vin tandis que le Sauvignon en moindre proportion est responsable de la vigueur de ce Barsac; la Muscadelle, par son côté muscat, donne une touche de fruits exotiques. La part de son incorporation dans l’assemblage variera en fonction des millésimes. Ces cépages sont plantés et cultivés sur différents terroir (autour de la propriété, ainsi que sur le Haut-Barsac, célèbre par son voisinage….). Cette différence de terroirs apporte une grande complexité au moment de l’assemblage du fai notamment t des différents cycles de végétation.

La culture de la vigne est un équilibre délicat entre modernité et tradition. La culture des sols, les traitements raisonnés ainsi que les différents travaux manuels de la vigne sont rendus aussi proche à l’environnement que possible.

La récolte est le moment culminant des travaux de la vigne. Ils sont très spécifiques à la région. 90% de la qualité d’un vin est fait à la vigne et spécialement à la vendange. Aucune technique ne peut améliorer la qualité du jus du raisin. La récolte se fait manuellement par tries successives, 3, 5 ou 6 fois dans le même bloc de vignes. Ce champignon célèbre, Botrytis cinerea, élimine l’eau donc concentre les acides de fruits, les sucres et des minéraux, la concentration optimale étant d’environ 20 ° (340 gr. De sucre par litre). La pourriture noble démultiplie les arômes. Et si par hasard, les brumes automnales font place à des après-midi chaud avec un vent d’est, la concentration est incomparable et les parfums de miel, fruits secs et de fleurs d’acacia se développent en un bouquet étourdissant.

La vinification va permettre aux arômes de se développer notamment durant la fermentation (pendant laquelle le contrôle des températures est primordial). Après les fermentations lentes qui ont lieu en partie en cuves thermo-régulées en acier inoxydable ainsi qu’en barriques, le vin est vieilli en barriques (françaises) de chêne merrain pendant 2 ans. Survient ensuite la mise en bouteilles, puis un vieillissement en bouteilles de 4 à 6 mois.